1886

Le banquier HUBERT fait faillite.

Son associé, BROUSSEAU, se met en relation avec un nouveau banquier, M. Abel NEVEU.

Les statuts de la

"Compagnie du chemin de fer d'intérêt local à crémaillère

de La Turbie" ou "le Righi d'hiver"

sont déposés le 22 décembre 1886. Cette société a son siège à Bâle.

Son conseil d'administration, outre M. BROUSSEAU, se compose d'industriels et de financiers suisses et alsaciens, parmi lesquels KOECHLIN, le constructeur de locomotives et Nicolas RIGGENBACH, ingénieur suisse, inventeur de la traction à crémaillère pour les chemins de fer.