1891

Une demande de concession est présentée le 13 février par l'ingénieur Charles LORNIER, mais la Commune de La Turbie donne la préférence aux précédents demandeurs qui ont largement étudié le projet.

Le 9 mars 1891, les anciens actionnaires forment la

"Compagnie

du chemin de fer d'intérêt local à crémaillère

de La Turbie

(Righi d'hiver)"

Son siège social est à La Turbie.

                                                                  action_jaune

Une nouvelle enquête d'utilité publique est ordonnée le 20 novembre 1891.                                                                        

crem_1891

 

Monsieur Charles CIAIS, Maire, est nommé président de la Commission, composée de 9 propriétaires Turbiasques.

Cette commission se réunira à la Préfecture le 24 décembre, à dix heures du matin pour examiner les observations consignées au registre d'enquête ; elle entendra les Ingénieurs employés dans le département et toutes les autres personnes qu'elle croira devoir consulter.

Elle est  chargée de "donner son avis motivé sur l'utilité du chemin de fer projeté".