1892

Un ingénieur suisse, M. Stockalper originaire de Visp (canton du Valais), est chargé d'une étude de tracé et de profil pour une ligne à voie métrique et à crémaillère du système Riggenbach.

Un cahier des charges est établi prévoyant tous les détails concernant les rails, les rampes,  le matériel : locomotives, voitures voyageurs, wagons à marchandises.

Les convois seront composés d'un seul véhicule, poussé par la machine sans y être attelé. Ils ne devront jamais dépasser la vitesse de 7 km/h et une masse totale de 30 tonnes.

L'estimation des frais de construction se monte à 1 400 000 francs, soit 200 000 francs moins cher que le projet de 1884.